Nouvelle campagne de gestion de la végétation Menelik

Prévenir les inondations et préserver la biodiversité

Gérer la végétation des rivières de manière responsable, c’est agir là où c’est nécessaire. Là où le risque d’inondation est le plus fort : les zones urbaines et artificialisées. Là où la nature a besoin de soutien pour préserver sa biodiversité. Grâce à un plan annuel de gestion de la ripisylve, Menelik se focalise chaque hiver sur les secteurs les plus sensibles.

Agir là où c'est nécessaire

Nous prenons soin des 1200 km de petits fleuves côtiers, rivières et ruisseaux qui se jettent dans l’étang de Berre, totalisant ainsi 2400 km de berges, soit 3 fois la distance entre Aix-en-Provence et Paris. Gérer minutieusement la végétation sur l’ensemble des bassins de l’Arc, la Cadière, la Touloubre et du pourtour de Berre est impossible et inutile dans la plupart des cas.

Nos interventions sur la ripisylve sont donc ciblées, ajustées par secteur et planifiées sur les zones vulnérables aux inondations ou bien sur une ripisylve en mauvaise santé, avec une rotation sur cinq ans en moyenne, pour permettre à la végétation de se régénérer naturellement.

Suivez la progression de la campagne

Avancement

Les pratiques sont en cours d’harmonisation entre les bassins de l’Arc, la Cadière et la Touloubre suite à la reprise de la gestion de ces territoires par Menelik en 2022. Des différences de traitement persistent donc encore cette année entre les bassins. Une étude est actuellement menée pour définir la méthode la mieux adaptée à ce territoire.

Nos techniciens vous répondent !

Une question, un problème ? Nous vous invitons à contacter nos techniciens de rivières par mail ou par téléphone au ‭04 42 29 40 66‬.